Public cible

Ouvert à la seule Formation continue:

Les médecins souhaitant assurer la fonction de Médecin coordonnateur d’EHPAD et les médecins impliqués dans des dispositifs de coordination gérontologique (réseaux gérontologiques, CTA, PTA, MAIA, Clic…)

Objectif(s) de la formation

Ce DIU est une formation universitaire nationale spécifique de la personne âgée dans le cadre des EHPADs ou des dispositifs gérontologiques territoriaux. Elle est destinée aux médecins non spécialistes en Gériatrie qui souhaiteraient acquérir des compétences de cette spécialité en vue de leur exercice à une fonction de coordination en EHPAD ou en dispositif territorial gérontologique. Le parcours de formation est unique afin de permettre aux étudiants titulaires du diplôme d’exercer l’une ou l’autre des fonctions au cours de sa carrière, voire éventuellement les deux en même temps selon les organisations locales.

Compétences acquises

À l’issue de ce parcours, les médecins seront en mesure d’animer (ou de participer à) un dispositif territorial de coordination dédié aux personnes âgées et notamment : 
Au niveau de la coordination des acteurs territoriaux :
– Identifier les acteurs de santé du territoire afin de fluidifier le parcours de santé des personnes accompagnées
– Conseiller les acteurs du territoire sur la politique gérontologie et les bons soins aux personnes âgées.
– Participer à la promotion et aux négociations nécessaires à la mise en œuvre du dispositif auprès des acteurs du territoire
– Animer les réunions de coordination sur le territoire des acteurs médicaux.
– Identifier les risques éventuels pour la santé publique sur le territoire et veiller à la mise en œuvre de toutes mesures utiles à la prévention, la surveillance et la réponse à ces risques
Au sein du dispositif :
– Donner un avis sur les admissions des personnes à accompagner.
– Participer à ou coordonner l’évaluation de l'état de dépendance des personnes accompagnées et l’élaboration de leurs projets de santé personnalisée.
– Elaborer, avec le concours de l'équipe soignante, le projet général de soins du dispositif.
– Contribuer à la mise en œuvre d'une politique de formation au sein du dispositif.
– Veiller à l'application et à l’amélioration des bonnes pratiques gériatriques au sein du dispositif entre autres par l’analyse des pratiques professionnelles.
– Participer à la mise en œuvre du dossier type de soins en tenant compte des systèmes d’information et du secret médical.
– Participer à la rédaction du rapport annuel d'activité dans une approche réflexive

À l’issue de ce parcours, les médecins seront en mesure d’assurer le rôle de médecin coordonnateur d’EHPAD tel que défini dans l’Article D312-158 du Code de l'action sociale et des familles (www.legifrance.gouv.fr/codes/id/LEGIARTI000038743629/2019-07-07), et notamment en mobilisant un ensemble de compétences cliniques, managériales et éthiques dans la conduite de ses missions. Il :
– 1° Elabore, avec le concours de l'équipe soignante, le projet général de soins
– 2° Donne un avis sur les admissions des personnes à accueillir
– 3° Préside la commission de coordination gériatrique chargée d'organiser l'intervention de l'ensemble des professionnels salariés et libéraux au sein de l'établissement
– 4° Evalue et valide l'état de dépendance des résidents et leurs besoins en soins
– 5° Veille à l'application des bonnes pratiques gériatriques,
– 6° Coordonne la réalisation d'une évaluation gériatrique
– 7° Contribue auprès des professionnels de santé à la bonne adaptation aux impératifs gériatriques des prescriptions
– 8° Contribue à la mise en œuvre d'une politique de formation
– 9° Elabore un dossier type de soins ;
– 10° Coordonne, avec le concours de l'équipe soignante, un rapport annuel d'activité
– 11° Identifie les acteurs de santé du territoire afin de fluidifier le parcours de santé des résidents
– 12° Identifie les risques éventuels pour la santé publique dans les établissements et veille à la mise en œuvre de toutes mesures utiles à la prévention, la surveillance et la prise en charge de ces risques
– 13° Réalise des prescriptions médicales pour les résidents de l'établissement en cas de situation d'urgence ou de risques vitaux
– 14° Elabore, après avoir évalué leurs risques et leurs bénéfices avec le concours de l'équipe médico-sociale, les mesures particulières comprises dans l'annexe au contrat de séjour.

Modalités d’enseignement

Enseignant(s) responsables(s) :
Pr DE WAZIÈRES Benoit
CHU Nîmes

Pr BLAIN Hubert
Pr JEANDEL Claude
CHU Montpellier

Enseignement :
Volume horaire d'enseignement : 132h dont 68h en elearning (SIDES) et 64h en présentiel (localement)
Stage de 80h

Durée :
1 an

Examens :
1 évaluation nationale des connaissances de 2h sur SIDES
1 évaluation locale des compétences de 1h sur SIDES

Capacité et date :
Capacité d'accueil limitée

Début des enseignements : septembre
Fin des enseignements : juin

Le programme détaillé des enseignements vous sera communiqué ultérieurement, en amont du début des enseignements, par le secrétariat universitaire.

Contacts

Autorisation d'inscription :
Ne peuvent s’inscrire à la Faculté de Médecine de Montpellier Nîmes que les étudiants qui habitent le Languedoc-Roussillon (dpt 34, 30, 11, 66)

L’autorisation d’inscription est indispensable et devra être jointe au dossier de pré-inscription.

Autorisation d'inscription délivrée par le responsable pédagogique après dépôt de candidature auprès du secrétariat universitaire :
leticia.dzido@umontpellier.fr

Prérequis :
– Être titulaire d’un diplôme d’Etat de Docteur en Médecine et exercer la médecine de plein droit en France
– ou pour les praticiens à diplôme hors Union Européenne, être lauréat de l’épreuve de vérification des connaissances (EVC) dans le cadre de la procédure d’accès à l’exercice (PAE).
– Etre titulaire du DIU « médecine de la personne âgée »


Votre dépôt de candidature doit comprendre l'envoi :
-d'un CV
-d'une lettre de motivation
-de la copie des diplômes

En cas de formation hors pays francophone une attestation de maitrise de la langue française (niveau B1) peut être demandée. A défaut, un entretien avec la commission de recrutement peut permettre de le définir.

La capacité d’accueil du diplôme étant limitée, il est recommandé d'entamer les démarches dès que possible.
N'attendez pas le début des enseignements pour envoyer votre demande d'autorisation d'inscription.

Renseignements :
Pour tout renseignement relatif à la formation et aux enseignements, contactez :

Secrétariat Universitaire : Leticia DZIDO
Tel : 04 67 02 86 18
Mail : leticia.dzido@umontpellier.fr
Pour visualiser le tarif, veuillez tout d'abord sélectionner votre profil

Formation continue financée par un organisme payeur

Vous êtes un professionnel de santé et votre employeur ou un organisme tiers prend en charge vos frais de formation (droits d’inscription)

Formation continue financée à titre personnel

Vous êtes un professionnel de santé et vous financez vous-même vos frais de formation (droits d’inscription)

Ou

Vous êtes étudiant dans un établissement d’enseignement supérieur étranger

Ou

Si vous êtes un professionnel du paramédical et libéral, vous pouvez bénéficier le cas échéant d'une aide du F.I.F.P.L.

Il vous appartient en amont de votre inscription de vous rapprocher du FIFPL pour connaître les modalités éventuelles de cette aide financière

(toutes les formations ne sont pas éligibles à une telle aide).

Si vous êtes éligible à une telle aide, merci de nous le mentionner dans votre dossier d'inscription.